Le Droit Ouvrier

Revue juridique depuis 1920 — Droit du travail — Prud’homie — Sécurité Sociale

Accueil > Publications > 2006 > Mars

L’inscription unilatérale à l’ordre du jour du comité d’entreprise d’une restructuration violant un accord collectif constitue un trouble manifestement illicite

par Darves-Bornoz dans Jurisprudences, Comités d’entreprise